band-Pole-recherche

Présentation du Pôle

Le Pôle Recherche et Enseignement universitaire de la Maison médicale Jeanne Garnier a été créé en janvier 2012, rassemblant des professionnels du soin et des bénévoles de l’établissement impliquées dans la recherche autour de la thématique commune « Soins Palliatifs en société ».
Le Pôle Recherche fait le pari de développer des projets de recherche transversaux et interdisciplinaires sur la thématique des soins palliatifs et de la fin de vie. Les approches sont variées et complémentaires : médicale, psychologique, philosophique, éthique, théologique. L’interdisciplinarité fait la richesse du groupe : elle permet le dialogue entre différents domaines, dépassant les limites propres à chacune des approches, que ce soit en sciences cliniques ou humaines. Au-delà des champs disciplinaires spécifiques, les chercheurs ou enseignants chercheurs qui composent le pôle s’ancrent généralement dans une pratique clinique, décloisonnant les 3 missions complémentaires des unités de soins palliatifs : la clinique, l’enseignement et la recherche. En parallèle, la plupart de ses membres collaborent à des DU, DIU, masters dans le domaine de l’éthique, de la santé publique et des soins palliatifs.

Projets de recherche

Les projets de recherche se développent autour de trois axes :

– Un axe « santé publique » :

1. Qualité et soins palliatifs (QUALI PALLI) ;

2. Evaluation des besoins des patients (ACTI PALLI) ;

3. Intégration de la démarche palliative précoce en EHPAD (PADI PALLI).

 

– Un axe « subjectivité et enjeux sociétaux » :

1. Midazolam et pratiques sédatives;

2. Epidémiologie et compréhension des demandes d’euthanasie et de suicide assisté (DESA) ;

3. Vécu et mobilisation psychique des soignants dans la recherche;

4. Spiritualité et soins palliatifs (SPIPAL) ;

5. Spiritualité et pratiques innovantes en milieux de soin (SPIPRA).

 

– Un axe « recherche biomédicale » :

1. Dyspnée et fin de vie ;

2. Diabète et soins palliatifs (DIAPAL) ;

3. Douleur lors des soins (DOLOAGE) ;

4. Réalité virtuelle et troubles du sommeil en USP (REVE)

 

Emmanuel-BagaragazaEmmanuel Bagaragaza est infirmier de formation et docteur en santé publique, spécialisé en Organisation des soins de santé. Il travaille comme Ingénieur de Recherche au Pôle Recherche et Enseignement Universitaire SPES, Maison Médicale Jeanne Garnier ; il est Enseignant au Master 2 Méthodologie des interventions en santé publique (UVSQ – UFR des Sciences de la Santé Simone Veil) et au Master 2 de Recherche en médecine palliative (UNIVERSITÉ PARIS-EST CRÉTEIL) et Membre du comité pédagogique de ce même Master. Il est également membre du consortium international InterRAI et membre de l’interRAI Network of Integrated Care & Aging (iNICA) et membre du comité international de l’équipe ROSA « Recherche en organisation des services sur l’Alzheimer » du Consortium canadien neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV). Ses travaux de recherche portent sur la Recherche sur les Services de Santé, Recherche en soins infirmiers, Qualité des soins, Intégration des services de santé, et Évaluation des programmes en santé publique dans les domaines de soins palliatifs et du vieillissement. lire plus

Francoise BauthamyFrançoise Bauthamy est infirmière coordinatrice à la Maison Médicale Jeanne Garnier. Elle est titulaire d’un Master de Médecine Palliative et partage son temps entre activité clinique en USP et activité de recherche. Elle participe au comité pédagogique du Master de Médecine Palliative de l’Université Paris Est Créteil. Son travail de recherche porte sur réalité virtuelle et insomnie.

 

 

 

Frédéric GuirimandFrédéric Guirimand est médecin, professeur associé de médecine palliative à l’Université de Versailles Saint quentin (UVSQ – Paris Saclay)… Il partage son temps entre une activité clinique sur l’USP et la responsabilité du pôle recherche et enseignement. Docteur en neurosciences et anesthésiste-réanimateur, ses travaux portent sur la qualité de prise en charge des patients et leur qualité de vie, les pratiques sédatives et les prises en charges symptomatiques : douleur, gêne respiratoire, insomnie… Il a présidé le groupe de travail HAS sur la mise en œuvre des sédations profondes et continues maintenues jusqu’au décès ;

 

 

Claire HibonClaire Hibon est infirmière en équipe mobile de soins palliatifs et travaille comme assistante de recherche au sein du pôle recherche de la Maison médicale Jeanne Garnier.

 

 

 

 

Nicolas PujolNicolas Pujol est psychologue clinicien en équipe mobile de soins palliatifs, docteur en éthique médicale et en sciences des religions. Il travaille comme chargé de recherche au sein du pôle recherche
« Soins palliatifs en société » de la Maison médicale Jeanne Garnier. Il est également membre de l’Institut de Psychodynamique du Travail. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’intérêt du monde des soins pour le concept de « spiritualité ».

 

 

 

Au sein du Pôle Recherche, une équipe est spécifiquement mobilisée sur l’étude PADI PALLI dédiée à l’intégration précoce des soins palliatifs en Ehpad. Cette équipe travaille sous la supervision de Emmanuel Bagaragaza

Sylvie Barois est infirmière au Centre Hospitalier d’Avignon en région PACA. Elle a une expérience professionnelle de 8 ans au sein de l’unité de soins palliatifs du Centre Hospitalier d’Avignon dirigée par le Docteur Périneau. Elle a intégré l’équipe de recherche de la Maison Médicale Jeanne Garnier dans le cadre du projet de recherche Padi Palli, en novembre 2020 comme infirmière de recherche. Elle est l’interlocutrice privilégiée des Ehpad engagés dans le projet pour la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

 

 

Nathalie Bouscaren est docteur en Santé Publique depuis 2018. Au cours de son travail de thèse, elle a étudié les facteurs associés à la perte d’autonomie chez les femmes françaises âgées. Au sein de l’observatoire régional de santé d’Île-de-France, elle a mis en place un tableau de bord recensant les données sur la santé des travailleurs franciliens. Dans l’équipe de recherche SPES, elle va notamment apporter ses compétences en santé publique et en statistiques pour répondre aux objectifs d’évaluation de la mise en place d’une démarche palliative intégrée et précoce dans les EHPAD qui est l’un des objectifs du projet PADI Palli.

 

 

Célia Broussard est docteure en sociologie. Elle travaille comme ingénieure de recherche sur le projet PADI-Palli depuis le 1er septembre 2020. Ses travaux de recherche portent sur le vieillissement de la population et la mobilité.

 

 

 

Simon Martine est infirmier de recherche clinique. Il a intégré le projet PADI-PALLI depuis septembre 2020 au sein du pôle recherche de la Maison Médicale Jeanne Garnier. Il est l’interlocuteur privilégié des Ehpad engagés dans le projet pour la Région Ile-de-France.

 

 

 

Morgan Brunet est Infirmier Réfèrent de l’Unité Médicale et Tumeur Cérébrale (6 lits prenant en soin des Tumeurs Cérébrales et 5 LISP) du SSR de la Maison de Santé Marie Galène à Bordeaux.  Titulaire du Diplôme Universitaire de Soins Palliatif, formé à la pratique du Toucher-Massage.

Il a rejoint le 5 octobre 2020 à temps plein le pôle Recherche de Jeanne Garnier dans le cadre de PADI-PALI en tant qu’Infirmier de recherche. Il est l’interlocuteur privilégié des Ehpad engagés dans le projet pour la Nouvelle-Aquitaine.

 

 

 

 

Membres émérites

Danièle Leboul a été psychologue clinicienne et chargée de recherche à la Maison médicale Jeanne Garnier.

Jean-François Richard est président de la CME de la Maison médicale Jeanne Garnier. Il a été chargé d’enseignement à la Faculté de Médecine et de Maïeutique de Lille (université catholique de Lille), responsable du DIU de soins palliatifs et membre du comité pédagogique du Certificat Interuniversitaire de soins palliatifs de l’Université Catholique de Louvain (UCL).

equipe pole recherche

pole REcherche soins palliatifs en société

 

ИТ новости