band-DON-Jardin

un jardin extra-ordinaire

Depuis 2018 patients, familles et soignants ont accès à un jardin EXTRA -ORDINAIRE, conçu et dessiné tout spécialement pour eux. Ce projet  a été piloté par les bénévoles AIM-Jeanne Garnier

Nous souhaitions créer un espace extra-ordinaire où il fait bon vivre la vie jusqu’au bout et qui contribuer à atténuer les douleurs des malades et de leurs familles. La nature soulage le moral, facilite les relations, permet de s’échapper et de ne plus penser à la maladie, à l’échéance inévitable, à l’après ….
Jusqu’à la fin de la vie, il y a de la vie.  Le patient peut être acteur, spectateur de la vue, de ses sens, s’éprouver dans ce qu’il est et rejoindre l’autre. Il n’est plus seulement un corps malade mais une personne vivante au milieu d’un jardin.
Mieux qu’un médicament donné par ordonnance le jardin sera un traitement non médicamenteux à dose non homéopathique.

  • Objectifs du projet : Permettre aux personnes malades et aux accompagnants de profiter du vent, du soleil ou de l’ombre, des odeurs et des couleurs, jusqu’à la fin de la vie
  • Personnes concernées : L’ensemble des établissements Jeanne Garnier :malades en fin de vie, malades Alzheimer, personnes agées, et leurs familles, soignants.

 

Le contexte général

  • La Maison Médicale Jeanne Garnier accueille plus de 1000 patients par an, pour la plupart en fin de vie.
    Elle bénéficiait d’un grand terrain, mais ce jardin était mal exploité. Il n’était pas très facile de s’y promener, de circuler en lit et en fauteuil.

 

Une réflexion collégiale

  • Un groupe de travail constitué de différents cadres, soignants de tous les étages, salariés administratifs, membres de la CDU (Commission Des Usagers) et bénévoles représentants la société civile s’est réuni pour définir les grands axes d’un jardin extraordinaire. afin de réaliser un cahier des charges à remettre aux entreprises de conception de jardins thérapeutique.

 

La finalité d’un jardin thérapeuthique extra-ordinaire

  • Ce jardin devait aider à renforcer l’aspect « maison » si important, permettre que les malades se sentent le plus possible comme s’ils étaient chez eux, dans leur maison et donc dans leur jardin. Respirer l’air frais, humer la saison, sentir les fleurs, toucher les feuilles, les arbres, c’est être vivant … parce que jusqu’au bout de la vie, il y a de la vie.

 

Durée et réalisaton du projet :

  • Le financement a été assuré par des mécènes et des donateurs privés que nous remercions vivement. La réalisation a duré envion 6 mois …. et le jardin a été inauguré début 2019.

 

Le jardin thérapeuthique aujourd’hui

  • un jardin sensoriel : pour amplifier la stimulation sensoriel, les personnes malades pourront toucher la terre, percevoir les couleurs, sentir les herbes aromatiques, écouter le bruit du vent, de l’eau, gouter des fruits, profiter de la vie jusqu’au bout !
  • un jardin bienveillant : Espace de liberté pour réduite le stress, lieu de convivialité où il fait bon se mettre à l’ombre ou au soleil, contempler la nature, faire vibrer des sons, créer des œuvres en lien avec l’atelier d’athérapie.
  • un jardin Intergénérationnel : pour favoriser le lien social, permettre de cultiver des liens dans des lieux plus intimistes, ou au contraire favoriser des lieux de rencontres conviviales et inter générationnelles.


 

balise H1

balise H2

balise H3

balise H4

balise H5
balise H6

parapgraphe

 

ИТ новости