D’hier à aujourd’hui

Naissance des Dames du Calvaire

Madame Jeanne Garnier, lyonnaise et chrétienne convaincue, perdit successivement son mari et ses deux jeunes enfants. Seule, à 24 ans, elle décide donc de consacrer son temps et sa fortune à l’accueil de femmes « incurables ». Elle les loge dans sa propre maison, prend soin d’elles et les accompagne jusqu’à leur mort.

Quelques amies veuves la rejoignent et, avec elles, Jeanne Garnier fonde, à Lyon, l’œuvre du Calvaire en 1842.

Inspirée par cet exemple, Madame Aurélie Jousset  crée en 1874, « Le Calvaire » de Paris.

Elle fait graver sur le mur de la maison une phrase de l’Evangile de Matthieu :
« J’étais malade et vous êtes venus me visiter » pour exprimer la signification profonde de cette œuvre.


Étapes de création de Jeanne Garnier

fleche1842 : A Lyon, Madame Garnier fonde l’œuvre du Calvaire.
1874 : A Paris, Madame Aurélie Jousset fonde « Le Calvaire » dans le XVème arrondissement.
1920 : Les Dames du Calvaire sont reconnues comme association de la loi de 1901.
1923 : L’association est reconnue d’utilité publique. Elle peut recevoir dons et legs.
1971 : L’établissement adhère au plan d’hospitalisation du Ministère de la Santé Publique. Il prend le nom de Maison Médicale Jeanne Garnier.
1977 :
La Maison Médicale est admise à participer au service public hospitalier.
1983 : La Maison Médicale accueille des malades du cancer en phase avancée ou terminale.
1986 : Une circulaire ministérielle « relative à l’organisation des soins et à l’accompagnement des malades en phase terminale » pousse au développement des soins palliatifs en France.
1988 : La Communauté des Xavières prend le relais des Dames du Calvaire.
1990 : Participation à la fondation de la SFAP (Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs) et aux travaux d’intégration des soins palliatifs dans la pratique médicale française.
1991 : La Maison Médicale Jeanne Garnier accueille désormais des malades du SIDA.
1996 : Accueil de malades atteints d’affections neurologiques non réversibles.
1999 : Signature à Lyon de la Charte des Associations de l’œuvre du Calvaire.
2009 : Création de l’Espace Jeanne Garnier : accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.
2012 : Développement de l’activité de l’Espace Jeanne Garnier avec l’ouverture d’une Plateforme d’Accompagnement et de Répit.
2014 : Création du Pôle Suivi de Deuil Jeanne Garnier, pour l’accompagnement et le soutien des personnes endeuillées

 

Découvrez cette histoire au travers du film “SUR LES CHEMINS DE JEANNE”
un film sur Jeanne Garnier : une histoire, des intuitions fortes, un engagement pour demain


Les Xavières 

En 1988, à la demande de l’Archevêque de Paris, le Cardinal Lustiger, la communauté religieuse des Xavières vient habiter à la Maison Médicale pour succéder aux Dames du Calvaire devenues trop âgées.

La communauté vit proche des malades, de leurs familles et du personnel.
Elle participe activement à l’animation liturgique et spirituelle et collabore à la formation.
Certaines Xavières sont impliquées à des titres divers dans l’association et la Maison Médicale :

  • Membres du conseil d’administration de l‘association des Dames du Calvaire
  • Responsable des bénévoles ou membres
  • Responsable de l’aumônerie
  • Médecins

ИТ новости