band-actualités

Exposition : Isabelle de Hédouville.F

affiche i de Hedouville.FIsabelle de Hédouville.F expose ses toiles au sein de la Maison Médicale Jeanne Garnier et offre ainsi aux visiteurs, aux personnes malades et aux personnel un voyage, où la couleur, la transparence mais aussi les lignes et les formes évoquent tout à la fois la nature, la ville, l’homme dans son environnement, dans ses combats et ses questionnements….

VILLE/NATURE

De nos jours la nature envahit de plus en plus l’espace urbain et fait partie à part entière du projet architectural. La végétalisation des murs, des terrasses, des balcons, des toits se répand, abolissant la confrontation entre le monde minéral et le monde végétal. Les horizontales se libèrent des verticales. La lumière joue avec les masses et les lignes, la transparence d’un feuillage ou l’opacité d’un mur, construisant une autre perspective.

SEQUANA

Sous le pont coule la Seine, s’écoule le temps… Happé par le ciel le regard se dilate, invite à la contemplation au rythme de la respiration des lignes, des couleurs et des formes. Une autre dimension recompose les rapports entre les êtres; celui qui prend le temps de s’arrêter sur un pont, attentif aux mouvements de la vie, le perçoit.

DARAYA

Isabelle de Hédouville a réalisé en 2018 trois œuvres à partir du livre de Delphine Minoui : Les passeurs de livres de Daraya, écrit en 2017 ( Editions du Seuil ), dont le tableau « Livres et paix ». C’est un hommage à ceux qui pensent que la culture est un moyen d’échapper à l’horreur de la guerre. Ainsi cette jeunesse syrienne qui a sauvé des décombres près de 11 000 ouvrages ensevelis sous les ruines de la ville de Darya pour les rassembler dans une cave de la ville devenue bibliothèque clandestine.
La ville est en ruine, sous les bombardements, mais comme le suggère la composition de ce tableau les fenêtres de l’espoir restent ouvertes.  

BIOGRAPHIE               

Isabelle de Hédouville.F est née en 1959.  Diplômée architecte DPLG à Paris V-Nanterre en 1985, elle travaille auprès de Jean-Claude Yarmola, architecte en chef des Monuments Historiques, chargé du Var et des Alpes-Maritimes. En 1987, elle s’oriente définitivement vers la peinture : elle entre dans l’atelier de José Ostria à Paris, où elle reste 10 ans. Depuis 1989, elle expose dans les salons historiques parisiens et régulièrement en galeries, en France et à l’étranger. Elle travaille dans son atelier à Versailles depuis 20 ans. Elle est présente dans des collections privées et publiques : Matra Hachette, Diocèse de Versailles. Son œuvre est centrée sur la destinée de l’homme qu’elle symbolise par la confrontation entre l’humain et la ville.                             

« Mon cheminement en peinture est lié à ma quête spirituelle : rien n’est acquis. Je plonge au fond de moi-même et des événements dans le même mouvement qui me fait approfondir la matière, la couleur, la ligne, les transparences.

Le travail sur la ligne se construit au fil des œuvres. Il symbolise le lien entre les personnes et met en valeur, par un jeu de contrastes, la matière. Cette recherche sur les paradoxes vise à brouiller les perceptions entre arrière-plan et premier plan. Les lignes sur la toile créent un labyrinthe dans lequel cheminent les personnages.

Je magnifie l’interaction de l’homme avec son environnement par des monochromes qui exaltent les lignes de force de la composition, la lumière et les transparences. »

​Isabelle de Hédouville.F

« Architecte de formation, Isabelle de Hédouville.F se nourrit des œuvres de Géricault, Rodin, Gauguin, Rothko… Au-delà des différences d’époque et de facture de ces artistes elle est attirée par la puissance et la spiritualité qu’elle ressent chez eux. A la suite du décès de son mari, sa peinture est marquée par le combat intérieur qu’elle vit pour atteindre la paix : ce dilemme se ressent dans la construction de sa peinture très structurée (formation d’architecte oblige) traversée par des lignes et des plans qui brouillent la perspective. Son travail par étapes, à partir de croquis est une longue maturation en résonance avec son cheminement et ses questionnements spirituels. Matière et transparence, immanence et transcendance : l’artiste puise son inspiration aussi bien dans les paysages urbains et ruraux que dans le thème de la destinée de l’homme. »

Brigitte Camus – Artiste / Autrice / Directrice Collection « Artiste mode d’emploi »

En savoir plus

ИТ новости