Raid Amazones : Sport et aventure au profit des soins palliatifs

SOPHIE ROBILLIARD raid amazonesSophie est infirmière. Depuis six ans, elle travaille à la Maison Médicale Jeanne Garnier, soignant, soulageant et accompagnant des personnes en fin de vie.  En 2020, avec un médecin de l’établissement, elle a mis en oeuvre, un projet visant à introduire l’aromathérapie dans l’offre de soins. Au mois d’avril dernier, alors que Jeanne Garnier accueillait les patients de la première vague COVID, elle a ressenti un profond besoin d’évasion, une envie irrésistible de se lancer un défi, de réaliser un rêve de toujours… participer à un raid sportif en concourant pour une belle cause.

Sophie s’est ainsi inscrite, de façon presque impulsive, au Raid Amazones, un raid sportif, féminin et solidaire, qui se déroulera en en Thaïlande en décembre prochain. Elle  entraine avec elle

raid amazones droles de dames aromatherapie

une de ses sœurs Virginie et une amie, Marie. Ces “drôles de dames” mettent une énergie débordante à monter ce projet. Par là, elles veulent montrer leur amour de la vie et l’importance qu’il y a à l’accompagner jusqu’au bout.

Parce que cette aventure est aussi une affaire de solidarité, la course est l’occasion de lever des fonds au profit d’une cause qui leur est chère: tout naturellement, elles ont décidé de soutenir les soins palliatifs et plus spécifiquement contribuer au développement de  l’aromathérapie au sein des unités de soins de la Maison Médicale Jeanne Garnier. L’argent récolté permettra de faire vivre et grandir ce beau projet grâce à l’achat de matériel et d’huiles essentielles, la formation du personnel et la mise en oeuvre d’un projet de recherche clinique en aromathérapie. 

En savoir plus sur le projet “aromathérapie en soins palliatifs”

Si l’aventure vous séduit, si la cause vous touche ….. n’hésitez pas

Suivez, soutenez, partagez , sponsorisez les “Drôles de Dames 2021”

contacter par mail

 

 

Covid 19: quand l’écriture aide les soignants

Inaugurés le 14 septembre 2020 à Liège, Lille et Paris, à l’initiative du Le Réseau Santé, Soins et Spiritualités, des ateliers d’écriture ont été co-organisés dans plusieurs institutions ou réseaux de soins, dont la Maison médicale Jeanne Garnier. Ces ateliers étaient accompagnés d’artistes, d’écrivain.es, de philosophes, biographes des hôpitaux. Aujourd’hui encore, ils continuent à rendre possible un espace où faire mémoire et écrire ce qui, de cette traversée, s’est vécu intérieurement.
Pour entrer dans le labyrinthe, explorer ce chemin intérieur, dépasser les appréhensions et les souvenirs parfois douloureux, chacun était invité à suivre le “gardien du phare”. Parmi les beaux textes produits par des soignants de la Maison Médicale, voici les mots de L.

Cher Gardien,

Je t’ai vu au loin, personnage fantomatique et lumineux… Tu me faisais signe, m’invitant à suivre l’itinéraire que tu avais tracé pour moi.
Mais j’ai préféré prendre la tangente, trouver moi-même mes chemins d’intériorité, dans un labyrinthe rien qu’à moi, où je pourrais me réfugier à ma guise, loin du monde et des bruits extérieurs.

Dans ce lieu que je me suis créé, j’ai retrouvé ces patients d’un jour ou de plusieurs, êtres esseulés devant la mort, privés des liens qui donnent vie, réchauffent et réconfortent, apaisent et soulagent.  J’ai revécu ces moments d’intensité, ces moments d’éternité pendant lesquels nous avons dû créer, inventer, imaginer… pauvres soignants ballotés par les flots. J’ai repensé à nos rires, à nos pleurs, à nos regards masqués, encapuchonnés, engoncés, calfeutrés… J’ai revécu la détresse et la lumière, la tristesse et la joie, le découragement et le soutien mutuel, la fatigue immense et la chaleur de l’équipe.

Réfugiée dans mon repère secret et intime, j’ai alors pu sentir la douceur de l’apaisement, celle que procure le sentiment d’avoir fait au mieux, en donnant tout, avec nos pauvres moyens et nos limites…

Cher Gardien, sois tranquille… tout est bien. J’ai trouvé la sortie, je marche pas à pas vers la lumière…

L. infirmière

Le réseau santé, soins et spiritualités vous convie à découvrir  la galerie en ligne suite aux ateliers d’écritures pour les soignants. Le vernissage aura lieu le 11 février à 18h .
 
Cette soirée sera prolongée par l’inauguration du livre “Soins et spiritualités en temps de pandémie, l’épreuve de la covid 19”, livre où vous découvrirez aussi plusieurs auteurs travaillant pour la maison Médicale Jeanne Garnier. Pour rejoindre l’évènement ou en savoir plus sur ce recueil cliquez ici
 

soins et spiritualites

La qualité de prise en charge : et si on en parlait ?

Les soins palliatifs ont pour vocation d’améliorer ou au moins de maintenir la qualité de vie des personnes en phase avancée ou terminale de maladie. Cette amélioration passe par des soins de qualité. Mais comment appréhender une qualité de prise en charge sans s’en référer directement à ce qu’en disent les malades et  leurs proches?

Pour répondre à cette question, le pôle Recherche de Jeanne Garnier a conçu et validé des outils d’évaluation permettant d’apprécier globalement la qualité de prise en charge d’un secteur ou d’un établissement et de déterminer les points d’amélioration. Pour accompagner cette démarche dans le temps, des audits réguliers sont recommandés.

Ces outils Quali-Palli-Pat (questionnaire Patient) et Quali-Palli-Fam (questionnaire proche) sont disponibles, validés en français et publiés dans des revues scientifiques. Ils explorent  les domaines incontournables qui témoignent de la qualité des soins, notamment la disponibilité des soignants, l’accession à l’information, le soulagement de la douleur, la qualité de l’écoute… Ils complètent le questionnaire d’évaluation de symptôme MDASI dont notre équipe a assuré la traduction et la validation française.

 

En savoir plus sur les publications du Pôle Recherche de Jeanne Garnier, sur la qualité des soins en soins palliatifs

Pour plus d’information: contact-mail ICI

Le Manuel de Soins Palliatifs : Jeanne Garnier apporte sa pierre à l’édifice

vignette manuel soins palliatifs DunodLe Manuel de Soins Palliatifs fait peau neuve ! La 5e édition entièrement revue et augmentée vient de paraître chez DUNOD. Manuel de référence coordonné depuis 2001 par le Centre d’Ethique Médicale de l’Université Catholique de Lille, c’est Rozenn Le Berre, philosophe, qui reprend ici le flambeau à la suite de Dominique Jacquemin. La promulgation de la Loi Claeys-Léonetti du 2 février 2016 « ouvrant de nouveaux droits en faveur des personnes malades et des personnes en fin de vie » a notamment motivé cette réédition.

Le travail de mise à jour est conséquent et de nombreuses contributions originales composent cette édition. Si on retrouve ici la marque du Centre d’éthique médicale de l’Université Catholique de Lille (sur le thème de l’apprentissage social de la fin de vie ou des éthiques du Care notamment) l’ouvrage fait la part belle à l’interdisciplinarité et laisse la parole aux professionnels du soin. Jeanne Garnier apporte sa pierre à l’édifice avec six articles originaux pour un Manuel d’une grande richesse devenu incontournable.

Nicolas PUJOL, « La souffrance globale », Manuel de soins palliatifs, 5e édition, Paris, DUNOD, 2020, p. 89-96. Lire l’article
Jean-Claude HENRARD & Emmanuel BAGARAGAZA, « Vieillissement et soins palliatifs : conséquences en matière de santé et de management des soins », Manuel de soins palliatifs, 5e édition, Paris, DUNOD, 2020, p. 225-240. Lire l’article
Frédéric GUIRIMAND & Marine SAHUT D’IZARN, « Pratiques sédatives, aspects cliniques », Manuel de soins palliatifs, 5e édition, Paris, DUNOD, 2020, p. 580-596. Lire l’article
Françoise BAUTHAMY & Isabelle LECONTE, « Le temps en unité de soins palliatifs », Manuel de soins palliatifs, 5e édition, Paris, DUNOD, 2020, p. 848-852. Lire l’article
Jean-François RICHARD, « Entre droit au refus et demande du malade : qu’en est-il de la relation de soin depuis la promulgation de la loi Leonetti-Clayes ? », Manuel de soins palliatifs, 5e édition, Paris, DUNOD, 2020, p. 184-199. Lire l’article
Aude Le Divenah, « Les unités de soins palliatifs », Manuel de soins palliatifs, 5e édition, Paris, DUNOD, 2020, p. 2-12. lire l’article

Poste à pourvoir: aide Médico-psychologique

logo jeanne Garnier

LES ETABLISSEMENTS JEANNE GARNIER

recrutent

Pour  L’Espace Jeanne Garnier,

 

Un(e) Aide médico-psychologique diplômé(e)

à temps complet- en CDI

Poste à pourvoir immédiatement

L’Espace Jeanne Garnier est un accueil de jour thérapeutique pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de troubles apparentés, de 15 places.

 

Les missions :

Débutant(e) ou expérimenté(e) vous participerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire (psychologue, psychomotricien, ergothérapeute,…) à l’accompagnement individualisé des accueillis.

Sous la responsabilité hiérarchique de la responsable de l’accueil de jour et sous l’autorité médicale du médecin coordonnateur, vous apporterez un accompagnement et une assistance aux accueillis en situation de dépendance (perte d’autonomie ou de repère) dans le respect du projet individualisé de l’accueilli.

Vous participerez à l’élaboration, à la mise en place et au suivi du projet de chaque accueilli et assurerez les soins généraux afférents à votre qualification et à votre technicité.

Vous animerez des activités collectives pour les personnes accueillies et contribuerez à leur bien être dans la globalité de leurs besoins quotidiens.

 

Les conditions :

  • Horaire de travail : 7 heures par jour du lundi au vendredi.
  • Parking gratuit – Self avec terrasse – Avantage Comité Social et Economique.
  • Mutuelle avec participation employeur.
  • Rémunération selon la convention collective 1951 (FEHAP) + reprise d’ancienneté à 100 %.
  • Poste basé à Paris 15e –accessibilité facilitée ( RER C- Métro lignes 6,8 et 10 et nombreux bus)

Si vous vous reconnaissez dans ce projet professionnel et dans ces valeurs
Merci d’adresser votre candidature accompagnée d’une lettre de motivation à
la Direction des soins par mail ou sur le formulaire de candidature

Télecharger l’offre en pdf

ИТ новости